The Spine Area

WWE Raw Reaction: 16 Janvier 2012

Posté le 19/01/2012 à 10:22 dans la catégorie Catch

Upload image

Programme

Annonce du main event avec la présence de Mick Foley, Dolph Ziggler, CM Punk et John Lauriniatis
WWE Tag Team Championship match: Epico et Primo vs Evan Bourne et Kofi Kingston
Segments en coulisse: modification du main event et confirmation du United States Champioship match
United States Champioship match: Zack Ryder vs Jack Swagger
Kelly Kelly et Alicia Fox vs The Bellas
Promo pour le Royal Rumble avec Wade Barett et R-Truth
Match à élimination par dessus la 3è corde: Miz vs R Truth vs Sheamus vs Wade Barrett
Segment en coulisse: annonce de Kane vs Cena pour le Royal Rumble
Jack Swagger vs John Cena
Brodus Clay vs JTG
Daniel Bryan, Chris Jericho et CM Punk vs Mark Henry, David Otunga et Dolph Ziggler
Promo avec John Lauriniatis, CM Punk et Mick Foley

Avis

Un Raw encore une fois assez oubliable malgré quelques bonnes choses. D'un côté on a les 3 premiers matchs ainsi que celui de Brodus Clay qui sont pliés en 2 secondes en n'apportant rien à part un changement de titre ent Ryder et Swagger, et de l'autre on a un match de Cena montrant de l'agressivité, une bonne promo de Ziggler et une fin de show très plaisante. Rien n'avance vraiment mais la montée en puissance des 2 protégés de Vickie Guerrero ( Ziggler et Swagger ) est rassurante et plus que mérité. De leur côté les feuds Cena-Kane et CM Punk-John Lauriniatis attisent la curiosité. Cena va-t-il devenir méchant ? John Lauriniatis va-t-il vraiment arnaquer CM Punk dans son match pour le titre au Royal Rumble ? Réponse au prochain épisode.

Le meilleur moment de Raw



6 commentaire(s) / Lire la suite

WWE Smackdown Reaction: 13 Janvier 2012

Posté le 15/01/2012 à 09:02 dans la catégorie Catch

Upload image

Smackdown met une fois de plus à l'honneur le catch au détriment des histoires. Beaucoup de surplace donc, mais un programme plaisant avec en point d'orgue un match pour le World Heavyweight Championship.

Feuds

Je ne sais pas si les scripteurs était en vacances mais ça y ressemblait fortement. Le seul effort a été fait pour les hommes en lutte pour le WHC. Daniel Bryan continue son heel turn en faisant son faux-cul tandis que la pression sur lui se fait de plus en plus forte. Déjà aux prises de Big Show dans la même soirée pour le titre, l'annonce d'une nouvelle défense de titre pour la semaine prochaine contre Mark Henry lui complique les choses vu la différence de gabarit entre lui et ses 2 opposants. Mais tout n'est si négatif puisque la déclaration de AJ le met directement en couple. Chose pas si anodine puique cette événement impacte directement la fin du show.
Drew McIntyre continue sa série de défaite avec comme d'habitude la menace d'un licenciement. En gros rien de nouveau mais au moins il apparait à la télé.
Ceux qui suivent tombent directement dans la catégorie "on n'a pas de feuds donc on combat le mec qu'on a croisé la semaine dernière". Résultat: Heath Slater affronte Justin Gabriel et Sheamus combat Jinder Mahal. La raison: l'un a tapé l'autre il y a 7 jours. Par contre Sheamus a plus de chance de s'en sortir car une feud avec Wade Barett est probable. D'ailleurs, le discours de Barett permet d'avoir un match entre les deux vendredi prochain.
L'embrouille entre Ted DiBiase et Hunico se poursuit sans intéraction avec la présence de ce dernier à la table des commentateurs.
Enfin, une petite note pour dire que le rôle de Teddy Long devient de plus en plus génant.

Matchs

On commence tout de suite par le gros morceau. Bien que sans être extraordinaire, Daniel Bryan VS Big Show était plaisant et s'est déroulé de façon logique. Big Show domine le match grâce à son physique hors normes tandis que le seul espoir pour Bryan est d'attaquer avec une chaise comme le match est sans disqualification. J'aurais néanmoins apprécié le voir par moment aussi prendre le dessus avec son avantage technique. La fin avec une AJ qui se prend un Big Show de face en pleine vitesse permet de consever le titre pour Bryan avec l'arrêt du match. Une vraie fin aurait tout de même été mieux.
Sheamus a livré un bon combat contre Jinder Mahal. Bien que je trouve Mahal inintéressant, il n'était pas mauvais et comme d'habitude l'irlandais est toujours au niveau avec sa prise de finition toujours aussi brutale.
Ted DiBiase contre Drew McIntyre était la bonne surprise du show notamment vu sa durée. Les deux sont des catcheurs qui mériteraient un meilleur statut que celui qu'ils ont actuellement. Le match était solide et très agréable à regarder car assez dynamique et fluide. La WWE a vraiment intérêt de se bouger.
Le 436 affrontement entre Heath Slater et Justin Gabriel est encore une fois d'un bon niveau avec un rythme soutenu. Malheureusement, l'intervention du nain Hornswoggle est inutile et gâche la fin du match.
Tout le reste de la carte était là pour nous montrer que des catcheurs son présent même si on ne sait pas quoi faire avec eux. Cody Rhodes a éclaté Ezekiel Jackson car c'est le chamion Intercontinental, David Otunga a battu Santino Marella sûrement pour nous rappeler qu'il ne sait pas que parler, Brodus Clay a pulvérisé Tyson Kidd histoire de nous habituer à don perso, et Tamina a mis une raclée à Natalya dans le même match que d'habitude et toujours sans raison.

Conclusion

Bien que les matchs, quand ils durent plus d'une minute, soient bons, le tout manque de consitance à cause du manque de construction. Le sentiment que les uns et les autres s'affrontent de manière aléatoire est assez chiant.

14/20

8 commentaire(s) / Lire la suite

WWE Raw Reaction: 9 Janvier 2012

Posté le 10/01/2012 à 18:08 dans la catégorie Catch

Upload image

Raw poursuit tranquillement sa route jusqu'au Royal Rumble encore une fois cette semaine. Bien que les histoires stagnent quasiment, nous avons eu le droit à la bonne surprise du show avec un match entre Jack Swagger et notre fidèle WWE Champion CM Punk. Malheureusement, tout n'était pas de cette qualité.

Histoires ( ou Feuds )

Sûrement pour espérer remonter l'audiance, la feud entre Cena et Kane semble être devenu le conflit principal puisqu'elle ouvre et clôture le show. Après nous avoir remontré le sauvetage de Zack Ryder par John Cena ( tant d'héroïsme c'est émouvant... ), Kane décide de s'exprimer pour au final pas grand-chose. En gros, Kane veut faire de Cena un heel ( = méchant ). Tout cela nous mène à une bagarre entre les deux jusqu'à l'extérieur de l'arène pour finir par une disparition de Kane laissant un Cena en pleine interrogation. Après les nombreux segments en coulisses montrant un Kane à la poursuite de Ryder, ce dernier finit enfin par se faire corriger et se prend un Chokeslam sur des palettes en bois au niveau du parking. Cena laisse donc tomber son match en cours pour les rejoindre et se fait complètement endormir par Kane. Les segments "fil rouge" entre Kane et Ryder étaient à mon goût trop présents mais le fait de voir un Cena rentrer dans le tas fait plaisir. De plus, la WWE se débrouille très bien pour installer Kane comme un monstre indestructible en le faisant à chaque fois dominer Cena.
La rivalité entre CM Punk et Dolph Ziggler s'est faite de son côté très discrète. Alors que Punk a eu un vrai match, Ziggler s'est contenter d'un match prétexte servant juste à faire progresser l'histoire de Cena. John Lauriniatis est encore intervenu mais en faveur de Punk pour une fois en lui offrant une victoire discutable et un avantage pour le futur match pour le titre. La logique de tout ça ? Essayez de montrer qu'il va être impartial dans son rôle d'arbitre pour le WWE Championship au Royal Rumble. Bien que personne n'y croit une seconde, le tout est bien foutu.
Comme chaque semaine, Daniel Bryan vient faire un petit tour à Raw. En plus d'un match, il a eu une petite discussion avec le Big Show. Cela permet de faire un peu de promo pour Smackdown avec l'annonce du rematch entre les deux pour le titre sans disqualification tout en continuant le heel turn ( = fait de devenir méchant ) de Bryan avec son côté hypocrite. Le match de ce Vendredi peut vraiment être très sympa.
Miz et R-Truth continuent leur jeu du chat et de la souris. Cette fois-ci, Miz arrive à prendre un petit avantage mais le tout est oubliable. Le seul intérêt est la présence de Ricardo Rodriguez malgré la blessure de son maître.
La semaine dernière marquait le retour d'un Chris Jericho qui exultait pour au final partir sans rien dire. Et bien cette semaine on a eu le droit à une rediff puisque, en faisant mine d'être trop ému pour parler, il est de nouveau parti sans dire un mot. Ca commence à être comment dire... chiant. Dix minutes inutiles.
Pour finir, un petit mot sur Beth Phoenix qui, bien que Divas Champion, n'apparait plus à la télé depuis plusieurs semaines. Vraiment bizarre.

Matchs

Si il y a un match à regarder, c'est bien celui de CM Punk et Jack Swagger. Il était assez long pour être un main event télévisé, les deux ont pu montree un niveau plaisant. Vers la fin, l'enchaînement d'esquives des deux côtés était une séquence fun. Mais surtout, quel plaisir de revoir dans un match le potentiel de Swagger. Si seulement il était utilisé de cette façon régulièrement, Raw possèderait un catcheur important en plus. En tout cas, l'année commence bien pour lui et c'est bon signe.
Daniel Bryan s'est défait de Kofi Kingston sans trop de problème très rapidement. La durée empêche la présence de moment marquant mais le finish est assez spectaculaire avec un cross body de la troisième corde contré avec le LaBell Lock.
Un des évènements était le retour de Brodus Clay après des mois de teasing. Au final, on redécouvre sa puissance mais avec un personnage de danseur funk. Celui qui l'avait vu venir il est balèze. Le match était juste là pour le mettre en valeur et, en tout cas, je me suis bien marré et les commentateurs US aussi.
Comme dit précédemment, le match Cena-Ziggler n'était là que pour faire joli. Rien donc d'intéressant et une semaine quasiment vide pour Ziggler alors qu'il ne reste que deux show avant son match pour le titre.
L'affrontement entre Sheamus et Santino Marella contre Wade Barett et Jinder Mahal était le vrai gros bouche-trou de la soirée. Sheamus fait le ménage puis tag avec Santino pour battre Mahal avec son Cobra. Cela aurait été beaucoup plus intéressant de nous mettre un Sheamus vs Wade Barett vu la qualité des deux.

Conclusion

Dans l'ensemble, le 2ème Raw de cette année était assez sympathique mais vite oublié. Le Royal Rumble approche mais rien n'évolue. Il ne reste qu'à espérer que les scénaristes se bougent un peu le cul la semaine prochaine, surtout concernant Ziggler et Jericho.

14/20

10 commentaire(s) / Lire la suite

Top Spin 4

Posté le 20/04/2011 à 00:00

Que ferait-on sans les balles ? Les chiens courent après, les pervers regardent des films de balles, les mendiants aimeraient bien 100 balles et les tennismens les frappent. C'est ce dernier cas qui nous intéresse. Avec la sortie récente de son concurrent Virtua Tennis 4, nous allons voir si Top Spin 4 a toujours les arguments pour régner. Qui sera sur le trône et lequel vous fera aller dessus ? Bien que le titre d'un des deux vous laisse deviner le résultat, on va tout de même regarder en détail.

Un jeu pour fédérer

Pour les 2-3 paumés qui ne connaîtraient pas le tennis, allez sur Wikipédia. Passons aux choses sérieuses. La série Top Spin a pour but d'être la simulation ultime. Tout en continuant sur sa lancée, l'équipe de 2K Czech a décidé de rendre le jeu un peu plus accessible. Pour cela, il est possible d'activer des indicateurs ( 1er rebond, timing et le type de frappe ) afin de mieux assimiler le gameplay. Au niveau de la prise en main, la différence intervient surtout pour les coups décisifs. Auparavant attribués aux gâchettes de la manette, maintenant tout dépend du temps de pression sur les boutons pour frapper mais aussi du timing. Ce dernier paramètre fait que l'on se retrouve donc avec des matchs un peu moins tactique car celui-ci est plus tolérant. Vous voulez mettre la patate du siècle mais vous avez peur qu'elle sorte ? Bien que la faute puisse arriver elle s'avère rare, même si le bouton n'est pas relâcher au meilleur moment. Certes la frappe sera sûrement aussi bonne qu'un film de Steven Seagal mais les risques ont été réduits. Le joueur expérimenté et l'ordi à haut niveau balanceront presque en permanence des coups de putes. Si on rajoute certains persos capable de parcourir de véritables marathon tout en renvoyant une balle parfaite, un parfum d'arcade flotte inévitablement dans l'air. Citons aussi les quelques défauts. Les déplacements ne sont pas toujours très instinctifs et les amortis ont la fâcheuse tendance de partir un peu trop loin. Il n'est pas rare que le perso ne bouge pas pendant 1 ou 2 secondes, fasse un pas chassé en trop alors que vous n'appuyez plus ou bien qu'il se tape un mini freeze en jouant au filet comme un putain d'autiste. Heureusement ces petits problèmes ne gâchent pas le plaisir grâce aux très bonnes sensations héritées de son ainé. Le soft est très jouissif et réussir à marquer un point disputé est grisant. Il faut juste se préparer à rager en Extrême dû à l'exigence de votre adversaire.

Enfant de la balle

Le contenu s'avère classique et ne surprendra personne. 25 joueurs plus ou moins sous licence ( C'est qui cette merde de Eugénie Bouchard ??? ) sont présents. Forcément ça fait limité quand on sait que dedans il y a aussi un petit lot de légendes. Simulation oblige, pas de modes de jeu what the fuckien. En règle général la différence se fait dans la façon de marquer les points ( ex: les points ne comptent que lorsqu'on a préalablement gagné le service ) ou bien dans le score à atteindre. On passera donc vite sur le mode Exhibition pour entamer comme d'habitude une carrière avec son perso créé. Là aussi on reste dans le classique avec un simple tableau montrant chaque mois et dans lequel on choisit ses activités. Bien qu'efficace, il faut avouer qu'une fois terminé l'intérêt de continuer est presque nul. C'est l'occasion alors de repartir de zéro avec un joueur du sexe opposé. Pouvant évoluer dans tous les modes, ces joueurs faits maison gagnent des points d'expérience à chaque match. Il faudra ensuite les répartir dans 3 styles de jeu: le bourrin de base, la pute qui fait rager en croisant et rattrapant tout, et la merde qui ne fait que de monter au filet. Cele peut paraître frustrant au départ mais le résultat est réussi. Au fur et à mesure il sera possible de choisir un entraîneur afin de booster ses stats et d'obtenir des compétences. Avec tous ces éléments, la durée de vie est au rendez-vous. Mais comme tout n'est pas rose, on critiquera le manque de finition du jeu. Les menus sont austère, il est impossible de se perfectionner au service sur le court d'entraînement et des petits soucis graphiques sont à noter. La modélisation de certains terrains, par leurs ombres ou leurs couleurs, ne permettent pas de bien situer précisément la balle et donc d'avoir le bon timing. Au niveau sonore, on est là aussi loin de l'orgie avec ce qu'il faut sur le terrain mais un nombre de pistes rachitiques pour les menus.

Online

Constitué de deux modes, ici non plus il ne faut pas s'attendre à la folie des grandeurs. La partie la plus importante est reprise de l'opus précédent, le Circuit Mondial. Au cours d'une saison durant une semaine réelle, il faudra hisser son perso créé en haut du classement en participant aux tournois et aux matchs d'exhibition. Forcément, une fois éliminé d'une compétition, il est obligatoire d'attendre la prochaine saison pour retenter le coup. Le 2K Open quant à lui propose de prendre un des joueurs réels afin de le faire monter dans le classement via des matchs directs. L'originalité est que tout ceux prenant un même perso font indirectement équipe. Vous aurez beau gagner tous vos matchs avec Federer, il restera la sale merde du tableau si tous les autres se chient dessus avec lui. Malheureusement les problèmes du jeu en ligne n'ont pas été résolus. Les adversaires peuvent toujours se déconnecter et, plus saoulant, il est possible de subir soi-même une déconnexion involontaire ( le match est donc perdu ) voir d'être déclaré forfait tout ça simplement parce-que l'on a voulu quitter la recherche d'adversaire qui durait depuis 107 ans.

Verdict

Top Spin 4 garde encore son trône mais le roi aurait tendance à être fainéant. Le gameplay toujours au top à décider d'être plus docile pour le tout-venant se rendant donc un peu plus arcade et un peu moins tactique. Un résultat très plaisant mais pas forcément supérieur à son ainé. En revanche ce qui concerne l'enrobage se contente du minimum syndical et à intérêt de subir un petit coup de fouet pour la prochaine fois. Il n'en demeure pas moins que de nombreuses heures de joie sont là permettant ainsi à la série d'écraser la faible concurrence sans aucun souci.

+: gameplay béton et accessible, bonne durée de vie, fun

-: austère, contenu assez light, certains terrains

Graphismes: 3/5
Jouabilité: 5/5
Bande son: 2/5
Durée de vie: 4/5

16/20

De la balle

0 commentaire(s) / Lire la suite

Preview Multi Socom 4

Posté le 08/04/2011 à 00:00

Disponible pour tous depuis plusieurs jours sur le Store, la bêta de Socom 4 nous permet de voir ce que les créateurs de MAG nous ont réservés. La tâche est lourde suite aux dégâts causés par le précédent intitulé Confrontation. C'est parti, le champs de bataille attend.

C'était pas ma guerre colonel

Comme tout Socom qui se respecte, cet opus reste un TPS proposant les commandes classiques du genre. Limitée à 4 modes de jeu, la bêta possède un contenu sympathique malgré seulement 2 cartes. L'accent est surtout mis sur la survie avec 2 modes sans respawn à l'instar des "Recherches et Destructions" des COD. Ceci n'est pas le seul emprunt car dans les parties "Brigades Antiterroristes", une team devra empêcher l'équipe adverse de désarmer 3 bombes. Cela peut s'avérer plus ou moins laborieux selon vos coéquipiers. Par contre, un seul joueur nommé artificier peut intéragir avec ces explosifs, Ce perso possède un équipement prédéfini et est habillé de beaucoup de protections le rendant dur à tuer. Les autres participant choisissent leur armement de manière classique parmi un large choix. La visée est certes moins précise qu'un FPS mais elle est tout de même efficace. Les cartes ne font pas rêver mais elles restent sympathiques avec ce qu'il faut de spots de tir. Chaque fin de partie est l'occasion de voir les points d'expériences acquis permettant de débloquer des armes en fonction du niveau. Les accessoires se débloquent automatiquement quand l'objet des meurtres a fait un certain nombre de victimes. On regrettera ces améliorations dirigistes.

Verdict

Socom 4 ne prend pas de gros risques en étant un TPS assez classique. Le tout se révèle sympathique mais ne rentrera pas dans le top des multijoueurs. De leur côté, les joueurs amateurs du genre devraient rester sur les serveurs un petit moment. Une bêta rassurante au final.

7/10

0 commentaire(s) / Lire la suite

The Spine Area

pseudo

Edité par :
spinebuster85
Blog créé le 28/06/2009
51 billet(s) et 914 commentaire(s)

 

Description du blog
Jeux vidéo ( surtout PS3 ), catch, mangas et autres thèmes suivant mon inspiration qui seront traités ici. On n'évitera pas les classiques tests mais des réactions seront aussi présentes en fonction de l'actu côté gamer. Le catch, les mangas et autres seront plus axés sur mes opinions et certaines news là aussi en fonction du contenu. En gros je me fais plaisir^^

Informations sur l'auteur :
Univers : RPG
Mentor Mentor

Niveau 21
165810 point(s)
43e
Membre depuis : 28 juin 2009 à 02h39
Dernière connexion : 08 novembre 2012 à 16h39
48 messages dans les forums (Chercher les messages)
0 test(s) (Consulter les tests)
0 définition(s) (Consulter les définitions)
37 ami(s) (Voir les amis)

 

Calendrier

<< Janvier >>
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Cliquez sur une date pour voir les billets postés ce jour

Les derniers commentaires

De sora le 30/01/2012 à 14h44
 euuuh ouai.... Fma tu va courir dans la catégorie crevette si tu te met au catch... et puis perso quand tu...
De FmaAltair le 23/01/2012 à 11h55
Franchement ça m'a grave donné envie cette vidéo !
De spinebuster85 le 23/01/2012 à 11h36
Pour le sang normalement c'est du faux mais je ne peux pas t'affirmer à 100% qu'il n'y en a pas du vrai dans le...

Archives

  • Décembre 2013
  • Novembre 2013
  • Octobre 2013
  • Septembre 2013
  • Août 2013
  • Juillet 2013
  • Juin 2013
  • Mai 2013
  • Avril 2013
  • Mars 2013
  • Février 2013
  • Janvier 2013
 

Syndication