Joystick : le blog officiel

test

Posté le 17/07/2012 à 10:45

test

test

12 commentaire(s) / Lire la suite

Joystick 255, le sommaire express

Posté le 08/06/2012 à 12:59

Mercredi, Eddie Walou me dit que "bon quand même, faudrait faire le sommaire du mag et puis le blog ressemble à rien, bon sang c'est quoi ce travail !" Le pire, c'est qu'il a raison. Oui mais voilà : Jika est à Los Angeles pour son shooting annuel de babes californiennes, et moi j'ai la flemme.
Alors voilà ce qu'on va faire : je vais vous poster la couv, là, en-dessous, et je vais vous dire que ce Joystick 255 est une pure tuerie. Vous allez me croire, l'acheter en triple et répandre la bonne parole sur le Net. Et moi comme ça, je vais retourner mater Roland-Gar... travailler. Sur ce, bonne journée à tous !

Mister Tick


15 commentaire(s) / Lire la suite

Le photoréalisme n’est pas une menace (la chronique de Deez)

Posté le 18/05/2012 à 17:26

Pour votre gouverne, sachez que l’idée de cette chronique m’est venue au moment du dessert, dans un restaurant très chic à Rome. Classe, non ? Je sais que ça n’a aucun rapport avec le sujet, mais je tiens à soigner mon image de jet-setter.

Ces dernières semaines, les glorieux débats au sujet des dangers liés aux jeux vidéo ont eu droit à une bien belle tribune médiatique. Grâce à Laure Manaudou, notamment, qui s’est fendue d’un tweet transpirant l’intelligence à la suite des fusillades de Toulouse. Mais aussi grâce à Jacques Cheminade, qui a affirmé que « les meurtres de masse sont associés très souvent à des jeux vidéo violents. » Une phrase si poignante que j’en ai appelé à voter pour lui de tout mon être aux présidentielles… Bon allez, j’arrête avec l’ironie. Parce que même si les propos de Manaudou ou de Cheminade nous font plus marrer qu’autre chose, ils sont partagés par un grand nombre de personnes. Cette idée sournoise, comme quoi les jeux modernes seraient responsables des meurtres, des attentats et des guerres, j’ai même l’impression qu’elle commence à s’ancrer profondément dans l’inconscient collectif.

Au cœur des polémiques, on trouve les jeux photoréalistes. Même si je peux concevoir qu’un kill soit plus choquant dans Battefield 3 que dans Quake, j’ai quand même du mal à visualiser la dangerosité des FPS contemporains. J’ai lu quelque part que des titres tels que Medal of Honor pouvaient permettre à des terroristes de s’entraîner. Sérieusement ? Du coup, j’imagine que les chauffards répètent leur gamme sur Need for Speed ? Et que les footeux s’échauffent en jouant à FIFA ? Entre photoréalisme et réalisme tout court, il n’y a pas que cinq lettres, il y a aussi un gouffre colossal que même la série ArmA n’est pas prête de franchir. J’ai aussi pris connaissance d’une théorie selon laquelle un jeu violent pouvait servir de « déclencheur » dans l’esprit d’un psychopathe n’étant pas encore passé à l’acte. Une thèse à laquelle je ne souscris pas du tout. Au contraire, je crois davantage aux vertus cathartiques des jeux vidéo. Je les considère comme des exutoires interactifs dans lesquels on peut décharger toutes ses rancœurs et ses frustrations du moment. L’écrivain Tim Parks a écrit que « le stade de foot était le dernier lieu où l’on pouvait se lever et hurler des insanités ». Pourquoi le jeu vidéo ne serait-il pas la prolongation cybernétique du stade ? Un lieu où l’on pourrait être violent, odieux, infect, sans que cela ait la moindre répercussion sur sa vie de tous les jours ? Moi, j’y crois.

L’expression que l’on entend partout, c’est la « banalisation de la violence ». En gros, ce qu’il faut comprendre, c’est que les jeux rendraient le meurtre si familier qu’on ne distinguerait plus le bien du mal. Encore une fois, j’ai envie de prendre le contre-pied. Lorsqu’un titre « banalise » la violence, il lui donne aussi un côté inconséquent. En fait, plus une œuvre multiplie les séquences sanglantes et barbares, moins elle choque. À titre personnel, je trouve les tueries d’un Halloween de John Carpenter beaucoup moins éprouvantes que le meurtre à l’extincteur d’Irréversible, par exemple. Et c’est justement parce que cet acte-là est unique. Il n’est pas « banal ». Ce n’est donc pas bouleversant de voir une succession de frags dans un mode Deathmatch quelconque, puisqu’il ne s’agit que de la routine bête et méchante. On sait pertinemment que le type qu’on vient de buter n’est qu’un avatar qui va respawner dans les secondes qui suivent. Et ce sentiment-là, quel que soit le degré de photoréalisme que le jeu vidéo atteindra dans le futur, je suis certain qu’il ne changera jamais.

7 commentaire(s) / Lire la suite

Joystick 254 : Le déshonore de l’appel du devoir en terre de bordure

Posté le 09/05/2012 à 11:34

Amis lectrices, lecteurs, pandas et autres femmes à barbe, je profite de mon retour de loooong weekend pour poster le sommaire du Joystick 254 qui, hasard du calendrier, sort aujourd’hui. Une petite précision avant de poursuivre : si vous n’aimez pas les gros guns et la sueur de soldat, circulez. Enfin, non, restez, car il y a toujours, au fil des pages, cette petite pointe poésie un peu déviante qui fleure bon la menthe et le rhum.



Sans transition :

-En couv’ : Call of Duty Black Ops 2. Ahah, CoD, cette série qui se vend par millions alors qu’elle n’a pas évolué depuis cinq ans… La bonne blague. Oui, sauf que, cette fois, Treyarch s’est remonté le treillis pour nous proposer un épisode enfin innovant. On est parti au front, à Santa Monica, pour vous ramener des impressions toutes fraîches

-News : Où l’on parle de Gabe Newell et Tim Cook qui se font des mamours, mais également de Cliff Bleszinski à nouveau amoureux du PC, sans oublier des grandes oreilles et du jeu hardcore pour consoleux. Oui, débrouillez-vous pour décrypter tout ça.

-Focus : Dishonored. Cette fourbasse de Tick m’a envoyé à l’autre bout du monde pour être sûr d’être le seul à profiter du nouveau jeu des créateurs d’Arx Fatalis. Résultat : 6 pages de blabla insipide qui… Pardon, 6 pages de texte à la fois enlevé et informatif, écrit par mon rédac’ chef adoré.

-Focus : EA Showcase. Walou s’est fendu d’A/R à Londres pour allez voir une belle brochette : Crysis 3, Sim City, The Secret World… Il en a aussi profité pour s’intoxiquer au pudding et à la Guiness.

-Bêta-Tests : il y a tellement de bonnes choses que je vais me contenter de faire du name dropping : Borderlands 2, Risen 2, Tribes Ascend, Far Cry 3, Confrontation, Gettysburg Armored Warfare (la daubasse du mois)… De quoi se sustenter pendant un mois.

-Jeux indé : Du test old school, avec Legend of Grimrock et Lone Survivor. Mais aussi Insanely Twisted Shadow Planet et des Jam. Mais surtout Lone Survivor, parce que c’est génial.

-Je vous ai dit à quel point Lone Survivor était fantastique ?

-SAV : Alors que notre nouvelle recrue, Ianoo, décortique le dernier Total War, Kracoukas déclare son amour à la mise à jour 1.2 de Swtor.

-Dossier : Kilik vous explique les rouages qui régissent Kickstarter, l’Eldorado des développeurs fauchés.

-High Tech : Boba Fett s’est amusé à trifouiller dans les options de Mass Effect 3, afin de le rendre encore plus beau. Il a aussi essayé de changer la fin, sans succès.

-Rétro : Oncle Dam n’a pas chômé et nous fait une analyse sans complaisance du premier Fallout, sans oublier une interview du boss de GOG.com et une splendide nécrologie de Jack Tramiel (rien de mieux qu’une nécro pour foutre l’ambiance).

Et voilà. Maintenant, à vos deniers !

 

20 commentaire(s) / Lire la suite

VERSUS : pour ou contre les vieilles licences à gogo ?

Posté le 04/05/2012 à 10:59

(NDLR : comme promis, vous trouverez désormais chaque vendredi un extrait du mag (là, le 253) sur le blog Joystick. Et après l'interview du fantasque Peter Molydeux et la chronique de Deez sur le multi, voici un débat de rédac' qui sent bon le mojito et la fin de semaine...

===================
Syndicate, XCOM, Baldur’s Gate… On ne compte plus les anciennes gloires qui tentent un come-back. Parfois, c’est réussi, parfois beaucoup moins… Le filon est-il déjà tari ?



Il est pour... c'est Jika !

Allez-y, traitez-moi de kikoo, mais globalement je suis assez fan des remakes, reboots et autres dépoussiérages. OK, Syndicate est totalement raté, mais c’est presque l’exception qui confirme la règle. Quoi qu’on en pense, Deus Ex : Human Revolution a, par exemple, été une des meilleures remises à flot pour une licence. Le remake déguisé d’XCOM s’annonce, quant à lui, à la fois hyper respectueux de l’original et très en phase avec son époque. Plus généralement, j’ai du mal à comprendre la levée de boucliers systématique lorsque ce genre de projet est évoqué. Les jeux concernés sont la plupart du temps des monuments, mais qui ont forcément pris un petit coup de vieux. Alors, pourquoi ne pas leur offrir la cure de jouvence nécessaire à l’accrochage d’un public plus jeune ? Rejouer à Baldur’s Gate sans s’enfoncer des punaises dans les yeux, comment refuser ? À partir du moment où l’essence du modèle est respectée (ce que n’a pas fait Syndicate), je n’y vois aucun mal, bien au contraire.



Il est contre... c'est Deez !

Cinéma, séries TV, jeux, tout n’est plus que reboot, adaptation, remake, déclinaison et cross-over improbables. J’en ai marre. Avec les come-back de licences séculaires, j’ai l’impression qu’on fait de l’acharnement thérapeutique. Pourquoi ne pas laisser ces séries profiter de leur repos ? Pourquoi ne pas simplement vivre avec les souvenirs que ces jeux nous évoquent ? Parce qu’il ne faut pas se leurrer, peu importe les qualités intrinsèques d’un reboot, on dira toujours que c’était mieux avant. Parce qu’avant, ça marquait une époque. En fait, pour moi, il n’y a pas tant de différences entre Deus Ex : Human Revolution et le récent Syndicate. Certes, l’un est un bon jeu alors que l’autre… Mais le fait est que ces deux titres n’avaient aucune chance de rivaliser avec leurs prédécesseurs respectifs. Si dans 15 ans, un petit malin s’amuse à ressusciter BioShock, il s’y cassera forcément les dents. Les générations changent, les œuvres cultes aussi. Lutter contre ça est vain, je le dis.

1 commentaire(s) / Lire la suite

Joystick : le blog officiel

Joystick : le blog officiel

115 billet(s) et 2252 commentaire(s)

 

Le blog officiel de la rédaction de Joystick.

 

En direct des forums

 

En kiosque

Abonnez-vous en ligne

Calendrier

<< Juillet >>
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Cliquez sur une date pour voir les billets postés ce jour

Morceaux choisis

De Akxyd le 19/11/2009 à 21h49
Torchlight Megastar !? hé béh faut que je m'interesse à la question. Sinon les test d'OFP et de...

Archives

  • Décembre 2013
  • Novembre 2013
  • Octobre 2013
  • Septembre 2013
  • Août 2013
  • Juillet 2013
  • Juin 2013
  • Mai 2013
  • Avril 2013
  • Mars 2013
  • Février 2013
  • Janvier 2013
 

Syndication