Où est le rêve ?

Quand la maladie frappe

Posté le 02/02/2012 à 11:24 dans la catégorie Pas Bob

J'avais commis un billet léger sur les spécificités récentes de mon transit intestinal (qu'on appelle "mouvements intestinaux" en anglais, c'est beaucoup plus imagé), puis j'ai été forcé de le virer à cause que j'avais un peu pété un plomb au niveau des commentaires. Des autocommentaires. Bref.


(Rage.)

Donc je ne reparlerai pas de caca - même si ça fait toujours zizir - et je me concentrerai sur ce qui m'arrive au moment où j'écris ceci : un Man Cold. Le terme anglais Man Cold recouvre un concept simple : quand un mec chope un rhume de rien du tout, c'est comme s'il chopait le cancer. A ce propos, ça me rappelle que j'ai sous-titré une série britannique il y a quelques années, à mater si vous avez bon goût. (VOST, please.) Man Stroke Woman, ça s'appelait. Merde à ceux qui causent pas anglais.



Donc hier, en plein rhume, j'appelle le boulot pour dire que ça va pas être possible, puis je me glisse dans le canapé un thé à la main. "Que faire ?", me demandé-je. Avancer dans Gears of War 3, pardi. Surtout qu'à 9 h, y a moyen de pas automatiquement se faire inviter par Milo. J'ai dit que je voulais terminer le jeu avant de relancer un multi. Mais vous croyez que Milo il écoute ? Noooon, Milo il préfère se foutre de ma gueule quand j'explique que je peux pas parler passque j'ai la famille qui dort à côté. Tout le monde se fout de ma gueule. Je m'en fous, un jour ce sera moi le chef du monde et là, il faudra chier droit, je vous le dis.


(Tiens ben déjà ça, ce sera obligatoire à la plage.)

Bon, revenons à nos moutons. Donc je chope la télécommande, j'allume tout ce qu'il faut et je me lance. J'avais la matinée devant moi pour boucler quelques actes.


(J'ose même pas commenter.)

Sa mère la tête au carré que le jeu m'a faite... Les explosions, les mecs qui gueulent, ce satané système de recharge que je bloque six fois sur cinq, ces monstres plus grands que l'écran... J'ai coupé et j'ai pris une bédé.


(Mon conseil de vie pour la journée.)

Je me fais vieux et quand je suis malade, c'est encore pire.

30 commentaire(s) / Lire la suite

Y a quelqu'un ?

Posté le 31/01/2012 à 15:13 dans la catégorie Pas Bob

Ces derniers jours ont été chahutés sur JVN, une page noire vient d'être tournée à jamais.

Nous ne pouvons pas nous réjouir d'avoir perdu un membre, fut-il gras, troll et moustachu. A jamais ce jour restera marqué au sceau de l'infâmie, qui a voulu que nous ne parvenions pas à nous entendre.

A titre personnel, la plaie restera béante et j'espère que la communauté entière saura se serrer les coudes et les arguments autour de ce qui nous touche tous : le jeu vidéo.

Enifn, je dis le jeu vidéo, je veux surtout parler de Sony, parce que pour ce qui est des coups de pute et des jeux de merde, MS se pose quand même là. IL a fallu qu'une bande de grosses tapettes dans votre genre bannisse le seul véritable pourfendeur de dragon, d'ailleurs Skyrim sur xBox, ça me fait penser à Zelda sur NES en moins bien. J'ai terminé tous les Halos, tous les Final Fantasy, tous les Call of Duty jusqu'en 2014 et je peux vous le dire en toute honnêteté, Microsoft ne sortira plus rien de bon jusqu'à la fin de la décennie. Déjà qu'avant ça, on avait pas été gâté, là, on va pleurer.

Allez, on oublie tout ça et on reparle de fun ?

E vous remerciant.

44 commentaire(s) / Lire la suite

...sur la peau satinée de ses hanches...

Posté le 27/01/2012 à 09:33 dans la catégorie Pas Bob

Bande de gros cochons, vous venez voir parce que vous avez besoin de sexe, hein ? Je vais vous en donner, moi, du sexe. Mais un peu, passque après, c'est pour parler de jeu vidéo.


(Voilà. Contents ? Ça m'étonne pas.)

Bon, au sujet de moi, mettnant.

Pour des raisons que je n'ai pas à vous expliquer, je me suis porté acquéreur de la caméra de la xBox, j'ai nommé le Kleenex. (C'est mon fils qui l'a instantanément rebaptisé, j'ai adoré.) J'ai également remis la main au larfeuille pour Gears of War 3. Il ne me reste à présent plus que redouiller 60 euros pour ce putain d'abo Gold.


(Rien à voir, hein ?)

Alors, débriefing personnel. J'aurais besoin d'une nouvelle paire de rétines. Et de tympans aussi, en fait. Si vous aviez une paire de bras plus musclés, je prends également. Et deux poumons. Mais pourquoi ?

Après deux parties de descente en rafting sur Kine... Kleenex, j'ai été obligé de m'asseoir pour sécher. J'ai sué comme une truie, j'ai fait une crise d'emphysème et j'ai - de surcroît - été la risée de tous à cause des photos que la console prend pendant qu'on se couvre de ridicule à jumper seul dans son salon comme un prisonnier politique lybien directement relié à la terre par ses roubignoles.


(Mais moi j'ai pas eu l'air con comme ça. Moi ? Nooonn...)

Ensuite, j'ai lancé GoW 3, une licence à laquelle je n'avais encore jamais touché (mais oui, vous avez bien lu !!! MeEEErDeUh !!!). J'avais pas mis le jeu depuis sept secondes que Milo m'a invité. Je ne pouvais décemment pas me lancer dans du multi et ce pour deux raisons. Pour deux excuses de sac me diront les plus vicieux, je vous encule. Primo, mon Gold est mort hier soir. Secundo, quand je joue, j'aime toujours bien avoir une toute petite chance de gagner. Call me a bitch if you want, c'est comme ça.

Donc j'ai nié Milo bien comme il faut, puis j'ai joué. Au bout d'une heure, j'ai viré mon casque audio, j'ai déposé la manette, je suis allé lansquiner et je suis rendu compte, une fois en  main mon immense chibre veineux, que j'étais complètement sonné. Ça vous gueule dans les oreilles, on sait pas d'ousque viennent les ennemis, le premier boss est plus grand que l'écran, c'est presque trop. J'ai adoré.


(Fatigué, mais heureux.)

Ensuite, j'ai entrepris de télécharger les deux jeux Kine... Kleenex fourni en beûndeûl avec la caméra (99 euros chez MediaMarkt). Pendant ce temps, je me suis détendu avec Peggle, qui reste mon petit chouchou.

Puis je me suis dit que FM4 était compatible ! Où avais-je la tête, bien entendu qu'il faut tester ça. Six minutes plus tard, j'avais mal aux bras et défoncé une jolie Alfa, donc bon, on va s'en tenir à la bonne vieille manette. (J'ai pas volant, j'ai jamais eu de volant, je suis là pour m'amuser, pas pour scorer.) (Je vous mets quand même minable avec une main sous les fesses quand je veux.) (Mais plus à GT5, alors...)


(Mal aux bras ? Jamais.)

Bilan de la soirée ? Quand on dépense plus de 150 euros, on s'amuse bien. Mais quand on a une caméra reliée aux zinternettes dans son salon, on se prend à développer la paranoïa qui va bien.

En vous remerciant.

45 commentaire(s) / Lire la suite

Aux confluents des passions, la raison

Posté le 24/01/2012 à 14:16 dans la catégorie Même pas drôle

Voilà un truc que j'ai encore jamais évoqué ici (je crois) : le poker.

 

J'ai passé de nombreuses années de vie plongé dans le poker. Dans un premier temps, j'ai découvert le jeu avec des potes fans comme moi de tous les jeux possibles et imaginables. On se réunissait pour jouer à Risk ou à Richesses du Monde jusqu'à pas d'heure et une fois, on s'est dit que ce serait sympa de se la jouer "tripot" avec du ouiski, des "clopes", une lumière tamisée et une partie de poker.



(Vue d'artiste.)
 

Je n'y connaissais presque rien, j'ai parcouru quelques bouquins (Wikipedia n'existait pas encore) et boum, on a découvert le poker classique (cinq cartes en main) ainsi que plusieurs variantes ouvertes (plusieurs cartes sur table).

 

Quelques mois plus tard, j'ai reçu une proposition de me charger du sous-titrage des émissions du World Poker Tour pour Canal + Belgique. On doit parler de 2003 ou 2004, je sais plus. Mais bien avant Patrick. Vu que j'étais devenu un pro, j'ai dit que j'étais un pro, les mecs ont gobé que j'étais un pro. J'ai donc appris sur le tas la totalité des règles du Texas Hold'Em, avec l'augmentation des blindes en tournoi, les circuits parallèles et les bracelets WSOP, les légendes, les grands noms, tout.


(L'apprentissage est un chemin solitaire.) 

Aux alentours de 2005, les premiers packs de jetons ont été disponibles dans les boutiques spécialisées à Bruxelles, ça coûtait un bras passque c'était d'office du matériel professionnel, des Paulson ou des céramiques sinon rien. (Notez que ceux-là ont survécu, au contraire des merdes vinyles avec inserts métalliques, mais passons.) Je me suis mis à jouer. Beaucoup. Entre amis. Entre pas amis. Entre parfaits inconnus. Pour de l'argent. Un peu. Puis un peu plus. Puis un peu trop.

 

Jusqu'au jour où ils ont organisé en Belgique le premier championnat national. Il y avait 300 000 euros à la clé, c'était en 2007. 1 800 euros la place. Heureusement, des tournois satellites pour décrocher des places. Là, plus question de rigoler du tout. Quand on s'asseyait à une de ces tables, on ne plaisantait plus, on tirait pour tuer. J'ai vu des grands garçons pleurer, j'en ai vu d'autres menacer des collègues de table, j'ai appris que certains avaient subi des passages à tabac pour avoir triché. Donc bon. J'ai terminé 50ème sur 850.

 Je souligne pour commencer que sans le soutien de ma femme, j'y serais jamais arrivé. J'ai lu des livres et des livres sur les tactiques de jeu, sur les statistiques à avoir en tête selon la situation, aux cotes à respecter pour ne pas se gaufrer, à la psychologie à et en dehors de la table, aux techniques de lecture de jeu et de joueur, j'ai lu, j'ai lu, j'ai lu. Et au final, j'ai gagné. Un peu d'argent quand je fais le compte, mais sur trois ou quatre ans à beaucoup jouer, contrairement à d'autres qui ont démarré en même temps que moi et qui ont brisé leur couple et revendu leur maison (true story), j'ai gagné. Disons quelques milliers d'euros. Puis je me suis rendu compte que c'était pas pour moi : soit j'en faisais mon métier, soit je me cantonnais aux parties entre potes du jeudi soir à 15 euros max. Je joue le jeudi soir.


(Ça fait ça de gagner même un peu.)


 

 

Mais pourquoi un billet si long ?

 

Pour parler de la frustration. Le jeu vidéo frustre et c'est pour ça qu'on l'aime. Mais j'ai appris une chose à la table de poker : la frustration fait partie de la gamme d'émotions normale qu'on éprouve au quotidien. Dans le jeu comme ailleurs. De la même manière que la douleur est un signal sain qui prévient qu'un truc se passe mal, la frustration est une manifestation saine de la somme de ce que nous sommes.

 

Attention, ça va se compliquer et je risque de perdre une partie d'entre vous, donc à moins d'être prêts à lire des trucs dérangeants, vous pouvez cesser de lire ici.

 

Quand on retourne la dernière carte et que cette carte peut signifier perdre ou gagner beaucoup d'euros, quand on a une chance sur quarante-cinq de perdre et qu'on tombe sur celle-là, on se dit merde. Pour rester poli. Quand ça arrive dans un jeu vidéo, on se dit que c'est pas possible, que c'est un script du programme qui veut qu'on perde ou qu'on gagne, que c'est pas possible. Mais il y a là-dessous l'illusion du hasard.

 

Pour concilier les émotions que j'éprouvais à la table, j'en suis arrivé à la conclusion que tant qu'une carte n'avait pas été retournée, elle continuait d'être potentiellement toutes les cartes. De la même manière que le chat de Schrödinger (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger)  est à la fois mort et vivant tant qu'on n'a pas ouvert la boîte, pour moi les données d'un jeu restent ouvertes jusqu'au moment décisif. Physiquement parlant, je veux dire. Je suis aujourd'hui (dans une certaine mesure) convaincu que la carte peut être un as de pique dans une réalité et un trois de carreau dans une autre. Avant de choisir dans quelle réalité on va se diriger, la carte est les deux.

 

Vous allez me traiter de dingue, je ne peux pas vous en vouloir. Je fais là un raccourci rapide avec la physique quantique, qui stipule qu'une particule peut être à la fois là, pas là, là et pas là. C'est d'ailleurs sur ce principe que s'articule l'ordinateur quantique. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Informatique_quantique)

 

La décohérence (ça va en faire des liens explicatifs) (http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9coh%C3%A9rence_quantique) nous dit qu'entre la réalité du monde physique sensible (le nôtre) et la réalité quantique, une décohérence s'opère et si une particule a plusieurs états superposés (http://fr.wikipedia.org/wiki/Superposition) , l'ensemble de ces particules (comme une carte) n'en a qu'un seul. Eh bien moi, j'y dis merde à la décohérence. Pour moi, plusieurs réalités se chevauchent. De toute façon, c'est invérifiable, puisqu'au moment où on ouvre la boîte, le chat est mort ou vivant. L'observation modifie la réalité.

 

Bon, merci de m'avoir lu jusqu'ici et de continuer à me traiter comme si j'avais pas besoin d'être interné.

31 commentaire(s) / Lire la suite

[màj] Jeu vidéo en famille : ce qu'on dit et ce qu'on pense

Posté le 24/01/2012 à 11:32 dans la catégorie Pas Bob

Petits ajouts. Encore merci aux commentateurs.

Je crois que je vais jouer un peu, ce soir.

Je vais me taper six heures de CoD, fais-moi pas chier.

 

Si tu préfères, je mets le casque.

N'importe quoi pourvu que je t'entende plus.

 

Je termine le boss et j'arrive.

Mangez sans moi.

 

Va déjà au rayon boissons avec le petit, je vous rejoins.

Je vais aller m'acheter Splatterhouse.

 

Comment ça, ça va un peu fort ?

Achète-toi des boules Quiès, je suis sur un score, là.

 

Mais non c'est pas stressant, ça me détend.

Ta gueule, je suis en train de me faire défoncer.

 

Laisse papa terminer sa course, tu veux ?

Laisse papa terminer sa course, tu veux ?

 

J'aurai besoin d'un peu de temps pour moi.

Skyrim va pas se finir tout seul.

 

T'as pas sommeil ce soir ?

Skyrim va pas se finir tout seul.

 

Bien sûr que cette escapade en amoureux me tente. Elle est comment, la chambre ?

Je prends la PS3.

 

Pour la déco, j'adore vraiment tout ce que tu as prévu.

Les trois consoles sur le meuble télé ne sont pas négociables.

 

Si tu continues, papa te punit tout seul dans ta chambre.

Fais-moi chier que j'aie la télé pour moi tout seul.

 

Oui, on discutera des vacances du petit ce soir après le repas.

Avec un peu de bol, t'auras oublié et je finis Zelda.

 

A quoi je pense en ce moment ?

Petit poing, petit poing, avant, petit pied, grand poing.

 

Mais non ça ne m'embête pas de parler de ça maintenant.

Si on divorce, tu me laisses jouer ?

 

N'aie pas peur, ça va très bien se passer pour ton examen.

It's dangerous to go alone, take this.

 

Je t'aime.

The princess is in another castle.

Pourquoi un resto ? On est pas bien ici ?
A côté de la PS3 ? Mmmh ?

Mais non, je fais du 130 grand max.
On voit bien que c'est pas toi qui viens de jouer à FM4.

Pardon, ma chérie ?
Ta gueule.

Je pensais aux vacances.
A Hyrule.

Pendant ton resto entre copines ? Un bon livre et dodo.
Me force pas à le dire, bitch.

On devrait passer plus de temps ensemble.
Tu devrais te mettre à Mario Kart.

49 commentaire(s) / Lire la suite

Où est le rêve ?

pseudo

Edité par :
Bokuwasugoi
Blog créé le 29/04/2011
172 billet(s) et 3596 commentaire(s)

 

Description du blog
Le jeu est une rigolade ? Non. J'en veux pour preuve que des gens se cassent le huk à faire des chaînes YouTube. Alors ? Merde !
Canaplé
Karmaggedon TV
compteur pour blog

Informations sur l'auteur :
Univers : Action / Aventure
Héros Héros

Niveau 22
172440 point(s)
46e
Membre depuis : 24 février 2011 à 11h28
Dernière connexion : 10 mars 2013 à 22h20
58 messages dans les forums (Chercher les messages)
0 test(s) (Consulter les tests)
4 définition(s) (Consulter les définitions)
53 ami(s) (Voir les amis)

 

Calendrier

<< Février >>
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
             
Cliquez sur une date pour voir les billets postés ce jour

Les derniers commentaires

De Bogman le 04/03/2014 à 12h36
 hs: je préfère dave mirra freestyle bmx
De kilibibi le 19/02/2014 à 18h48
Ta gueule. PD.
De ONIZUKA le 12/02/2014 à 18h10
Du gros du très lourd ou lard ^^ d'être un cochon (^_-) Au passage 1080° est un très bon jeu...

Archives

 

Syndication